Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-5068)

Par Cassandre Hartenstein, Université de Strasbourg, CNRSUMR 7044 Archimède

Abstract: notice of an unpublished terracotta figurine of god Harpokrates holding a pot. The piece is located in the Institute of Egyptology of the University of Strasbourg and was probably deposited by the Louvre Museum in 1921, from the excavations at Antinoe.

Cite this article as: Cassandre Hartenstein, « Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-5068) », Recollecta Aegyptiaca, 25 septembre 2020, https://recaeg.hypotheses.org/527, accessed 27 septembre 2020.

Figure 1. Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot IES-NI-5068, détail du torse. © Fr. Colin, Université de Strasbourg

Numéros d’inventaire :
Numéro actuel : IES-NI-5068.
Ancien numéro : IES-Montet/Bucher-2710A.
Dimensions :
H. : 19 cm. L. : 7 cm. Ép. : 4,6 cm.
Couleur charte Munsell :
Surface érodée 7,5 YR 5/6 (strong brown).
Provenance :
vraisemblablement Antinoé ?
Matériau : Terre cuite moulée à engobe brun, recouvert de peinture blanche. Datation : Époque gréco-romaine.

Description

La figurine est recouverte d’un engobe brun visible par endroits, lui-même masqué par une peinture blanche, encore présente dans les creux de l’objet (aucune trace de pigment d’une autre couleur n’est visible). La pièce a probablement été réalisée à partir d’un moule univalve : l’arrière, qui comporte un trou d’évent, est complètement lisse et ne comprend aucun détail moulé (figures 3, 8 et 9), contrairement à l’avant de la figurine. De plus, depuis la base ouverte (figure 11), on constate que l’épaisseur de la moitié arrière est plus fine, en contraste avec la quantité de pâte employée pour remplir le moule de la partie avant. À côté des barbures observables sur les jointures, on note quelques traces de lissage, sans doute réalisées avec un outil (figure 5), à l’arrière du coude gauche par exemple. Des empreintes de doigts sont visibles à l’intérieur de l’objet, du côté du dos, liées au modelage accompli par l’artisan.

     Le dieu Harpocrate, reconnaissable à la mèche de l’enfance visible à droite du visage, se tient debout sur une base. Il est vêtu d’une longue tunique à manches courtes, qui le recouvre depuis les deux boutons de lotus placés sur la tête et tenus par un bandeau, jusqu’aux chevilles. Un pénis disproportionné apparaît entre les deux pieds qui dépassent du vêtement. Le dieu plonge la main droite dans un pot de forme ovoïde, qu’il tient serré contre son flanc gauche.

Figure 2. Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot IES-NI-5068, vue de face. © Fr. Colin, Université de Strasbourg.

Continuer la lecture de « Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-5068) »

Les figurines d’Harpocrate au pot de la collection égyptienne de l’Université de Strasbourg

Par Cassandre Hartenstein, Université de Strasbourg, CNRS, UMR 7044 Archimède

Cite this article as: Cassandre Hartenstein, « Les figurines d’Harpocrate au pot de la collection égyptienne de l’Université de Strasbourg », Recollecta Aegyptiaca, 6 août 2020, https://recaeg.hypotheses.org/501, accessed 27 septembre 2020.

La figure d’Harpocrate au pot est la plus répandue1 des représentations de cette divinité durant la période gréco-romaine. Ce dieu-enfant peut adopter différentes attitudes (chevauchant un lion ou une oie, tenant une corne d’abondance ou encore assis sur une fleur de lotus), mais sa posture est souvent la même : il porte un doigt à la bouche (pour le sucer), geste typique des enfants dans l’art égyptien. Il existe cependant plusieurs variétés d’Harpocrate au pot : le dieu peut être assis ou appuyé à un pilier, plonger sa main dans le récipient qu’il tient ou la porter à la bouche. Les chercheurs ont longtemps pensé que le pot contenait de l’eau du Nil et faisait référence à une libation rituelle, mais M. Malaise2 a montré de manière convaincante que son contenu était plutôt une bouillie destinée aux enfants, que le dieu était en train de manger. À travers cette représentation, Harpocrate assure à ses petits protégés l’abondance de la nourriture qui leur est nécessaire. La collection de l’Institut d’égyptologie de Strasbourg comporte quatre figurines en terre cuite représentant Harpocrate au pot : il est assis pour trois d’entre elles (IES-NI-0618, 0645, et 6122) et se tient debout sur la dernière (IES-NI-5068).

Bibliographie générale

  • Dunand, Françoise, 1990, Catalogue des terres cuites gréco-romaines d’Égypte (Louvre), Paris.
  • Malaise, Michel, 1991, « Harpocrate au pot », in Ursula Verhoeven, Erhart Graefe (éd.), Religion und Philosophie im alten Ägypten: Festgabe für Philippe Derchain zu seinem 65. Geburtstag am 24. Juli 1991, Leuven, (OLA 39), p. 219-232.
  • Malaise, Michel, 2000, « Harpocrate : problèmes posés par l’étude d’un dieu égyptien à l’époque gréco-romaine », Bulletin de la classe des lettres et des sciences morales et politiques 11 (7-12), p. 401-431, https://www.persee.fr/doc/barb_0001-4133_2000_num_11_7_23369.
  • Meeks, Dimitri, 2010, « Harpocrates » in Iconography of Deities and Demons in the Ancient Near Est. http://www.religionswissenschaft.uzh.ch/idd/prepublications/e_idd_illustrations_harpocrates.pdf
  1. Malaise 1991. []
  2. Ibidem ; Malaise 2000. []

Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-6211)

Par Cassandre Hartenstein, Université de Strasbourg, CNRS, UMR 7044 Archimède

Abstract: publication of a terracotta figurine of god Harpokrates holding a pot. The piece, discovered in Tanis by Pierre Montet between WWI and WWII, is located in the Institute of Egyptology of the University of Strasbourg.

Cite this article as: Cassandre Hartenstein, « Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-6211) », Recollecta Aegyptiaca, 30 juillet 2020, https://recaeg.hypotheses.org/386, accessed 27 septembre 2020.

Pdf : Hartenstein 2020, Harpocrate au pot IES-NI-6122_2_light

Figure 1. Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot IES-NI-6211, vue de face. © Fr. Colin, Université de Strasbourg. Voir les autres clichés à la fin de l’article.
Numéros d’inventaire :
Numéro actuel IES-NI-6211.
Ancien numéro IES-Montet / Bucher-2175.
Provenance : Tanis.
Dimensions : H. : 9,5 cm L. : 6,5 cm Ép. : 7,6 cm Matériau : Terre cuite moulée à engobe brun.
Couleur charte Munsell :
engobe 2.5 YR 4/5
Surface érodée 7.5YR 5/5
Datation : Époque gréco-romaine.

Description

La figurine est recouverte d’un engobe brun, qui s’est partiellement érodé, notamment sur le dessous. Elle a probablement été réalisée à partir d’un moule bivalve ; on observe clairement le long des flancs de l’objet une fine barbure (par exemple sur la vue de trois quarts avant droite, figure 4), formée par l’excédent de terre à la jointure des deux moules. Des plans de lissage après démoulage sont visibles notamment sur l’épaule gauche (vue de trois quarts arrière gauche, figure 9). Au dos de la figurine se trouve un trou d’évent.

Continuer la lecture de « Figurine en terre cuite d’Harpocrate au pot (IES-NI-6211) »